YvesCruchten.lu

QP: Chenille processionnaire du chêne

Monsieur le Président,

Conformément à l’article 83 de notre règlement interne, je vous prie de bien vouloir transmettre la question parlementaire suivante à Madame la Ministre de l’Environnement :

Au courant du printemps de l’année 2018, de nombreuses communes luxembourgeoises ont été confrontées à l’apparition de la chenille processionnaire du chêne dans leurs forêts et parcs. Comme l’exposition aux poils urticants de cet insecte représente un risque de santé pour l’homme et pour les animaux de compagnie (démangeaisons, allergies, rougeurs, asthme), des mesures urgentes avaient dû être prises : fermeture de parcs, élimination des nids etc.

A cet égard, je me permets de demander à Madame la Ministre :

  1. Quelles mesures ont été prises durant les 12 derniers mois pour éviter la prolifération de cet insecte ? Qu’en est-il du plan d’action annoncé par le Gouvernement en juillet 2018 ?
  2. Par quels moyens, le Gouvernement entend-il assister les communes concernées dans leur lutte contre cette chenille ?
  3. Est-ce que des mesures de prévention et de sensibilisation ont été prises pour prévenir les populations les plus vulnérables comme les enfants ?
  4. Est-ce que des formations spécifiques pour lutter contre l’expansion de la chenille processionnaire du chêne ont été organisées pour les agents étatiques ? Si oui, combien d’agents ont profité de ces formations ? Est-ce que des formations pour le personnel des communes sont prévues ?
  5. Dans quels cas l’utilisation de pesticides peut-elle être envisagée et dans quels cas l’enlèvement mécanique est-il préférable ?
  6. Est-ce que l’Administration de l’Environnement a procédé à une observation précise du phénomène qui puisse nous permettre de faire des projections quant à l’ampleur du problème à prévoir pour la saison 2019 ?

Veuillez croire, Monsieur le Président, en l’assurance de mon profond respect.

Have your say