YvesCruchten.lu

QP: Ponctualité des trains (1)

Monsieur le Président,

Conformément à l’article 83 de notre Règlement interne, je vous prie de bien vouloir transmettre la question parlementaire suivante à Monsieur le Ministre de la Mobilité et des Travaux publics.

Dans sa réponse à la question parlementaire n° 3545 du 4 janvier 2018 Monsieur le Ministre du Développement durable et des Infrastructures a expliqué qu’en 2017 la ponctualité des trains s’est élevée à 94,09% au départ et à 90,84% à l’arrivée. De plus, Monsieur le Ministre a souligné que grâce à un suivi systématique des retards des trains au moyen de statistiques établies à des intervalles journaliers, les CFL disposent de tous les éléments nécessaires permettant la publication des taux de ponctualité des trains par mois et par ligne.

Dès lors, je me permets de poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre de la Mobilité et des Travaux publics.

Comment les taux de ponctualité des trains ont-ils évolués au cours de l’année 2018 ? Quelles sont les raisons pour l’amélioration respectivement la dégradation de ces taux ?

Quelle est l’évolution du nombre de trains supprimés ?

Quelles sont les raisons pour la suppression d’un train? Existe-t-il une réglementation précise fixant les conditions pour la suppression d’un train ou est-ce que le décision de supprimer un train est prise de manière « subjective » resp. « au cas par cas » ?

Dans quelle mesure les trains supprimés (notamment en raison d’un retard trop important] sont-ils comptabilisés dans les statistiques sur les taux de ponctualité des trains ?

En cas de suppression d’un train, comment et dans quels délais les voyageurs concernés sont-ils informés de cette suppression ? Comment sont-ils informés de correspondances alternatives ?

A en croire les critiques de nombreux voyageurs, notamment sur les réseaux sociaux, les voyageurs se sentent incommodés outre par les retards ou les suppressions de trains essentiellement par le manque d’informations. Le cas échéant, dans quelle mesure les CFL entendent-ils réagir à ces critiques resp. remédier à la problématique soulevée ?

Veuillez croire. Monsieur le Président, en l’assurance de mon profond respect.

Have your say