YvesCruchten.lu

QP: Bénéfices sur le dos de la Grèce?

Monsieur le Président,

Conformément à l’article 80 de notre règlement interne, je vous prie de bien vouloir transmettre la question parlementaire suivante à Monsieur le Ministre des Finances.

Lors d’une réunion de l’Eurogroupe à Luxembourg le 21 juin 2018, les Ministres des Finances de la zone euro ont annoncé l’expiration du programme de soutien financier conclu avec la République hellénique en 2010 dans la foulée de la crise des marchés financiers et de la dette souveraine dans plusieurs Etats membres de l’UE.

Aussi, selon des informations publiées par le Gouvernement fédéral allemand et relayées par la presse, le seul Etat allemand aurait réalisé un bénéfice de 2,9 milliards d’euros sur les prêts accordés à la Grèce depuis le début du premier programme d’aide en 2010.

Au vu de ce qui précède, je souhaite poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre des Finances :

  • Monsieur le Ministre peut-il me renseigner sur les détails de l’accord intervenu au sein de l’Eurogroupe lors de la réunion du 21/22 juin 2018 concernant la fin du programme d’assistance financière à la Grèce?
  • Monsieur le Ministre peut-il chiffrer le bénéfice réalisé par le Trésor luxembourgeois sur l’ensemble des opérations de refinancement des Etats membres en difficulté économique, tant au niveau bilatéral que dans le cadre du FESF et du MES?
  • Le cas échéant, le gouvernement pourrait-il s’imaginer de reverser à certains Etats membres débiteurs, dont notamment la Grèce, les bénéfices réalisés grâce aux différents instruments bi- et multilatéraux d’assistance financière, par exemple sous forme d’aide humanitaire destinée à couvrir une partie des coûts liées à l’accueil de réfugiés?

Veuillez croire, Monsieur le Président, en l’assurance de mon profond respect.

Yves Cruchten
Député

Have your say